Le Puy-de-Dôme

Réaliser un projet au Grand Panorama, c’est bien sûr profiter de la richesse de l’environnement et du grand air du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne dans le massif du Sancy et la Chaîne-des-Puys, , été comme hiver, notamment avec des activités sportives de pleine nature, telles que la randonnée, le ski, le VTT.

dome2

Découvrir la Chaîne-des-Puys et Vulcania© : le Grand Panorama est au centre des volcans de la Chaîne-des-Puys et à 30 mn de la station de Super-Besse. Ce site exceptionnel classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, offre un terrain particulièrement propice à l’étude des volcans avec les élèves. Les visites de Vulcania©, du Château de Murol (à 5 mn du centre) et du Puy de Lemptégy peuvent compléter le travail pédagogique de terrain.

dome1

Découvrir les Monts Dore : Composés de quatre stratovolcans d’âges différents : le Mont Dore / Banne d’Ordanche, l’Aiguillier, le massif adventif et le Sancy. Le Sancy est le point culminant du Massif Central. Son altitude, 1886 mètres et son exposition aux flux d’ouest lui donne un caractère de Moyenne montagne. La dernière glaciation a modelé trois vallées glaciaires dont deux sont classées « Réserve Naturelle » : la vallée de Chaudefour et la Fontaine salée.  Notre massif se caractérise aussi par la diversité de ses milieux liés à l’altitude, au substrat, aux conditions climatiques et à l’activité humaine. On peut apprécier la richesse des lacs, pour certains d’origine volcanique tels que le lac Chambon, le lac Pavin  et le lac Servière, pour d’autres d’origine glaciaire telle que le lac de Guéry et les nombreuses tourbières.

dome3

Les traces de l’histoire : Notre montagne est fortement empreinte du pastoralisme. Elle est clairsemée de burons, ces petites maisons d’estives où l’on fabriquait le Saint nectaire. Le caractère montagneux offre une diversité d’espèces animales et végétales caractéristiques. La Bourboule, station thermale réputée, présente une architecture de la Belle Epoque qui rappelle le faste de cette période florissante. Plus anciens le château de Murol et le village de Besse témoignent d’un passé moyenâgeux ainsi que les magnifiques symboles de l’art roman que sont les églises d’Orcival et de St-Nectaire.

dome4
dome5

Gastronomie : Vos papilles sont mises en appétit avec les fromages AOC d’Auvergne (St-nectaire, Cantal, Bleu, Salers et Fourme d’Ambert), les charcuteries (jambon et saucissons secs) et les viandes bovines Salers et Aubrac. Nous essaierons de vous faire découvrir nos spécialités auvergnates : pâté de pomme de terre, truffades, pompes aux pommes, tarte aux myrtilles et le pounti…


Les Activités

ACTIVITÉS AQUATIQUES

Canoë, pédalo, baignade, pêche…


ACTIVITÉS DE PLEIN AIR

Vélo tout terrain, tir à l’arc, équitation, poney, escalade, accrobranche, course d’orientation, biathlon, marche nordique, Via Ferrata…


ACTIVITÉS NEIGE

Ski de fond, ski de piste, snowboard, raquettes, chiens de traineaux, poney-luge, luge…


ACTIVITÉS NATURE

Randonnée pedestre, balades à pied, excursions dans la chaîne des Puys…


Lieux à visiter

Le Château de Murol

Culminant à 1050 mètres, la forteresse de Murol dotée d’une double enceinte concentrique possède une incontestable valeur défensive. Fondé au XIIe siècle, ce château a eu pour vocation première le commandement de trois routes régionales importantes. Située au cœur d’une région fertile, prospère et fortement peuplée, au carrefour de voies essentielles, la seigneurie de Murol possède donc un riche territoire agropastoral.

Aux XIIIe et XIVe siècles, les seigneurs de Murol jouissent d’une importante situation en Auvergne mais ils n’échappent pas à la crise qui secoue la France : la guerre de Cent Ans et les épidémies. Le château de Murol n’a jamais été pris par les Anglais, mais les raids de routiers et les ravages de la peste provoquent l’abandon de nombreux villages. C’est dans ce contexte que le château reprend de plus belle son rôle de protecteur de la population. Des travaux furent accomplis pour son renforcement dans les années 1390 par Guillaume II de Murol. Entre le XVe et le début du XVIIe siècle, la forteresse, propriété de la famille d’Estaing, continue à s’adapter aux différentes évolutions militaires. Épargné par la politique de désarmement de Richelieu puis par la Révolution française, le château perd peu à peu toute fonction résidentielle, devenant successivement une prison, un repaire de brigands et enfin une carrière de pierres. En 1889, le château est classé Monument Historique. L’année suivante, son dernier propriétaire, Henri-Guillaume de Chabrol, le donne au département du Puy-de-Dôme qui le cède à son tour à la commune de Murol en 1953, toujours propriétaire

Site Le Château de Murol


https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=240x240:mode=crop:format=jpg/path/sf3f6834015f38395/image/if9572bf9576e2be8/version/1391451313/image.jpg

La ferme de l’oiseau

Exploitation familiale depuis plusieurs générations, ce sont aujourd’hui Alain Thierry et Tristan SARLIEVE qui sont associés au sein du GAEC de l’Oiseau.

Situation géographique

Située au coeur des volcans d’Auvergne, sur la commune de Chambon sur Lac, la ferme du GAEC de l’Oiseau se situe à 1100 m d’altitude, face à la vallée de Chaudefour.

Depuis l’exploitation, vous pourrez admirer la vue sur la Réserve Naturelle Nationale de la Vallée de Chaudefour, les cols de la Croix Morand et de la Croix St Robert. 

Les productions

Depuis plusieurs générations, les propriétaire s’attachent à produire dans le respect de l’environnement et du consommateur.

Ils ont fait le choix de maitriser leur production jusqu’au consommateur en proposant des produits finis.

Dans le but de faire découvrir leur métier, leur ferme est ouverte aux visiteurs

https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=90x90:mode=crop:format=jpg/path/sf3f6834015f38395/image/ie9729e5097b3030b/version/1391451313/image.jpg

Les vaches laitières produisent le lait qui est transformé en Saint Nectaire fermier et yaourts à boire.

Les vaches de race Salers sont incontournables en Auvergne. Ils les élèvent pour leur viande de grande qualité gustative.

Les porcs, élevés en plein air sont ensuite transformés en saucissons, pâtés, rillettes.

Les agneaux grandissent avec les brebis et sont élevés pour leur viande.

Enfin, les poules grattent, picorent… et pondent ! 


http://ville-saint-nectaire.fr/wp-content/uploads/sites/620/2018/08/otsancy_10972-fromage-saint-nectaire-1024x683.jpg

Le village de Saint-Nectaire

Apposé sur les contreforts du Sancy, Saint-Nectaire est un authentique village auvergnat, berceau du fromage Saint-Nectaire, doublé d’une ville d’eau érigée au XIXè siècle. Formant la ville basse, les villas et grands hôtels de la ville thermale s’étirent le long du ruisseau le Courançon, dominé par le Mont Cornadore qui abrite la vieille ville de Saint-Nectaire le haut et son église romane.

La capitale sancylienne du goût

Célèbre pour son fromage qui porte le même nom, Saint-Nectaire est reconnu Site Remarquable du Goût. Fromage de gastronome, le Saint-Nectaire, c’est ce petit goût de noisette si caractéristique, né de la riche flore que viennent paître les vaches salers et montbéliardes. Fermesmusées et boutiques du village vous proposent d’en découvrir tous les secrets.

La commune de Saint-Nectaire est composé d’un bourg principal et de 12 villages sur une surface totale de 33 km². Située au sein du massif volcanique du Sancy, Saint-Nectaire est une des portes du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. En moyenne à 750 m d’altitude et localisée sur la façade est du massif, la commune profite d’un climat clément à la hauteur du surnom de la vallée où elle se trouve : la Vallée Verte (Chambon, Murol, Saint-Nectaire), celle de la Couze Chambon. La commune est de géologie variée, les plateaux cristallins au nord ayant subi l’apparition du volcanisme dont les nombreuses traces marquent le paysage : coulées à orgues basaltiques, coulées pyroclastiques (pierre de Farge), volcans (nommés puys : du latin podium) d’origine et de compositions diverses et une cinquantaine de sources thermo-minérales, pétrifiantes et salées. L’eau de surface est également très présente avec la Couze Chambon, mais aussi de nombreux ruisseaux (le Frédet, la Monne, le ruisseau du Vernet). L’ensemble de ces composantes géologiques et géomorphologiques (pente, orientation, types de reliefs) auquel s’ajoute une occupation des sols typique de la région (culture, élevage, forêt) forment une identité paysagère riche et variée. L’activité agropastorale, encore très marquée, s’est très vite associée à une production fromagère de renom, aujourd’hui reconnue par un label européen : l’AOP Saint-Nectaire. Ces activités agricoles peu polluantes et destructrices permettent une reconnaissance et une protection spécifique avec deux ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Faunistique et Floristique) et une zone Natura 2000 : le marais salé (biotope maritime en secteur continental lié aux résurgences des sources) parmi les plus grands de France.

Saint-Nectaire, variations sur le patrimoine

Saint-Nectaire brille par son patrimoine riche et parfois insolite. L’eau est souvent à la source de cette diversité, depuis le marais salé  digne d’un littoral maritime, aux nombreuses sources et jusqu’aux eaux pétrifiantes qui inspirent l’artisanat local. Saint-Nectaire est aussi le centre d’une concentration étonnante de sites mégalithiques, dolmens et menhirs.

L’église romane de Saint – Nectaire

Notre Dame du Mont Cornadore est célébrée entre autres pour son trésor et ses 103 chapiteaux, en particulier ceux du chœur formant l’un des ensembles les plus remarquables de la sculpture romane.

Durant 10 ans, l’église a fait l’objet d’une restauration complète qui met d’autant plus en valeur son architecture et ses décors.

L’église de Saint-Nectaire couronne le Mont Cornadore et est à juste titre considérée comme l’une des plus belles églises romanes d’Auvergne.

Elle a été construite sous l’impulsion des moines bénédictins de la Chaise Dieu au XIIème siècle (peut-être même au XIème, suite à des fouilles récentes).

Endommagée à la Révolution, elle a été classée Monument Historique dès 1840 et restaurée par l’architecte Bruyère en 1875.

http://ville-saint-nectaire.fr/wp-content/uploads/sites/620/2018/08/w-eglise_saint_nectaire-e1497960325868-380x300-150x150.jpg

Bâtie en une seule campagne, en lave trachyte et tuf poreux, elle mesure 38 mètres de long, 11 mètres de large sous 20 mètres de haut sous la coupole.

Bien que de petite taille, son emplacement surplombant toute la vallée et le talent de ses bâtisseurs donnent à l’édifice une certaine monumentalité. Son plan est assez typique de l’art roman auvergnat : deux tours de façade, un narthex, une nef de 4 travées, deux collatéraux, un transept avec chapelles orientées, le chevet avec un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes.
A l’intérieur, on retrouve des baies en plein cintre, des voûtes d’arêtes pour les bas-côtés et une voûte en berceau pour la nef.

Elle est célébrée également pour son trésor et ses chapiteaux polychromes, en particulier ceux du chœur, formant l’un des ensembles les plus remarquables de la sculpture romane. Ces chapiteaux historiés étaient comme un livre ouvert offrant aux fidèles une forme de catéchisme monumental.

Parmi les thèmes illustrés à Saint-Nectaire : plusieurs scènes de la Passion du Christ (l’arrestation, la flagellation, le portement de croix), la transfiguration, la multiplication des pains, le cavalier de l’apocalypse… L’un des chapiteaux du chœur raconte l’histoire de Saint-Nectaire, évangélisateur de la région.

Quelques chapiteaux intéressants également dans la nef : l’âne à la lyre, Moïse sauvé des eaux…Le trésor, composé du buste de Saint-Baudime, d’une vierge en Majesté Notre-Dame-du-Mont Cornadore, de plats de reliure et d’un bras reliquaire de Saint Nectaire, est visible dans l’église.

Les vitraux sont du XIXème siècle. L’église a fait l’objet d’une restauration complète très récemment (intérieure et extérieure) qui met d’autant plus en valeur son architecture et ses décors.

Joyau de l’art roman auvergnat

Son plan est assez typique de l’art roman auvergnat : deux tours de façade, un narthex, une nef de 5 travées, deux collatéraux, un transept avec chapelles orientées, le chevet avec un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes.

http://ville-saint-nectaire.fr/wp-content/uploads/sites/620/2018/08/chapiteau-tresor-eglise-nectaire-pano-800x267.jpg

A l’intérieur, on retrouve des baies en plein cintre, des voûtes d’arêtes pour les bas-côtés et une voûte en berceau pour la nef. Elle est célébrée également pour son trésor et ses chapiteaux polychromes, en particulier ceux du chœur, formant l’un des ensembles les plus remarquables de la sculpture romane. Ces chapiteaux historiés étaient comme un livre ouvert offrant aux fidèles une forme de catéchisme monumental. L’un des chapiteaux du chœur raconte notamment l’histoire de Saint-Nectaire, évangélisateur de la région.

Le trésor, composé du buste de Saint-Baudime, d’une vierge en Majesté Notre-Dame-du-Mont Cornadore, de plats de reliure et d’un bras reliquaire de Saint Nectaire, est visible dans l’église.

http://ville-saint-nectaire.fr/wp-content/uploads/sites/620/2018/08/2275051-diaporama.jpg

L’église de Saint-Nectaire se visite toute l’année alors n’hésitez pas ! Des visites guidées sont organisées pendant la période estivale.
En été, vous pouvez également découvrir l’église lors de l’un des nombreux concerts qui y sont donnés ou pour les journées romanes avec une nef totalement dépouillée (sans ses chaises).


http://ville-saint-nectaire.fr/wp-content/uploads/sites/620/2018/08/2006649-diaporama.jpg

Les fontaines pétrifiantes
à Saint-Nectaire

1 avenue du Dr Roux 63710 Saint-Nectaire – 04 73 88 50 80

Les sources chaudes qui jaillissent du centre de la terre donnent naissance à un artisanat unique au monde : l’art de la pétrification. Passez un moment hors du temps dans la grotte, les galeries, les ateliers de fabrication et la Fontaine Pétrifiante.

https://ville-saint-nectaire.fr/wp-content/uploads/sites/620/2018/08/2006647-diaporama-150x150.jpg

Après une escapade souterraine dans la grotte, les sources chaudes vous conduiront aux ateliers de fabrication où les secrets de notre savoir-faire familial sont conservés depuis 2 siècles. La Fontaine Pétrifiante avec sa surprenante chute d’eau de 14 mètres vous dévoilera l’ingéniosité de l’homme dans l’exploitation artistique du calcaire. A la fin de la visite, vous découvrirez dans la boutique nos créations, résultat de l’alliance entre les richesses de la nature et le savoir-faire de l’artisan.


Les mystères des Farges

3 rue du 10 août 1944 – Farges 63710 Saint-Nectaire – 04 73 88 52 25

Suivez le guide au cœur des grottes et dégustez dans notre cave, le Saint-Nectaire fermier après quelques semaines d’affinage.
Poursuivez à travers ces anciennes habitations troglodytiques médiévales à la découverte de leur histoire mystérieuse…partagez le secret de l’abbé Dubois à l’époque de la révolution française et découvrez le trésor de Viginet d’étonnantes photos 3D datant de 1900 !

Visite guidée de 50 min
Prévoir un vêtement chaud
Visite en français, anglais, allemand
Accès : village de Farges 3km après l’église de Saint-Nectaire


DSCN0627

LA FERME BELLONTE

Tous les jours, la ferme Bellonte vous ouvre ses portes pour une visite libre et gratuite. Vous pourrez assister à la traite des vaches et à la fabrication du saint-nectaire fermier. Un film d’une dizaine de minutes vous présentera la vie de notre exploitation agricole.

Nous ne pratiquons pas une agriculture à fort rendement. Les savoir-faire ancestraux, associés aux techniques modernes, sont utilisés dans la préservation de la qualité et de l’originalité de nos produits.

Suivant les saisons vous pourrez voir et caresser les petits veaux et peut être même assister à un vêlage.

UNE FERME FAMILIALE DE MOYENNE MONTAGNE

5-bis

(Photo : Emile Bellonte démoulant le fromage)

Depuis huit générations, notre famille est installée à Farges. Notre ferme est gérée par un Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC) depuis 1974.

Notre exploitation se situe en moyenne montagne, à une altitude de 850 mètres environ, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.

Le troupeau actuel est composé de vaches de montagne,  adaptées aux terrains en pente et au climat. Ces vaches donnent un lait riche en protéines particulièrement apprécié pour faire du fromage.

Nous possédons une centaine de vaches laitières essentiellement de race Montbéliarde mais aussi quelques vaches d’autres races de montagnes : Ferrandaise, Abondance, Vosgienne et Salers. Il y a deux taureaux de race Charolaise utilisés pour la reproduction et une partie des vaches sont fécondées par insémination artificielle pour donner des veaux pure race. Une vingtaine des veaux femelles, pure race, seront élevées pour renouveler le troupeau.

LA TRAITE DES VACHES

La traite des vaches de la ferme s’effectue tous les jours, matin et soir. Elle dure environ une heure et nécessite au minimum deux personnes. Notre exploitation est en effet équipée d’un système semi-automatique de transfert du lait vers la salle de fabrication du fromage. Avant de traire les vaches, on nettoie les tétines une par une et on tire le premier lait à la main.

photo 10 traite

On branche ensuite les trayons de la trayeuse sur les tétines et la pompe aspire le lait. Dix trayeuses fonctionnent en simultanée.

La fabrication

La fabrication du Saint-Nectaire se fait depuis des temps lointains. La célébrité du fromage viendrait d’un Maréchal de France, Henri de Sennecterre, qui aurait amené le fromage de ses terres d’Auvergne à la cour de Louis XIV. Le Roi Soleil qui aurait trouvé le fromage fort bon lui aurait alors donné le nom de son Maréchal.

LE SAINT-NECTAIRE : UNE APPELLATION D’ORIGINE PROTÉGÉE (AOP).

Le saint-nectaire est un des cinq fromages d’Auvergne bénéficiant d’une Appellation d’Origine protégée (AOP ex AOC) . Fromage de terroir, son aire d’AOC fut définie en 1955 par le Tribunal d’Issoire. Elle comprend 7 cantons du Puy-de-Dôme et 3 cantons du Cantal (69 communes en tout). Ces terrains s’étendent en zone de moyenne montagne, sur les régions volcaniques des Monts Dore et du Cézallier et leurs abords immédiats

Ferme Bellonte 1

Le fromage doit être élaboré uniquement avec du lait provenant de l’aire d’appellation et être fabriqué dans celle-ci. Toutefois, l’AOC autorise deux types de fromage !

  • Le saint-nectaire fermier au lait cru, issu de la traite d’une seule ferme. Le lait est transformé chaud, directement après la traite et sur l’exploitation. L’étiquette du saint-nectaire fermier est verte et ovale.
  • Le Saint-Nectaire industriel, appelé laitier dans le commerce, autorisé depuis le début des années 1960, est fabriqué en laiterie avec du lait provenant de plusieurs exploitations. Ce lait est pasteurisé avant la fabrication ! L’étiquette du saint-nectaire laitier est également verte mais carré !

https://www.sancy.com/wp-content/uploads/wpetourisme/4795602-diaporama-800x600.jpg

LES GROTTES DE JONAS

Au coeur du parc des volcans d’Auvergne,le site troglodyte de Jonas bénéficie d’une incroyable vue sur la vallée de la couze Pavin.

Venez à la découverte de la forteresse troglodyte de Jonas entièrement creusée par la main de l’homme dans une falaise volcanique. Gardienne et véritable sentinelle de la Couze Pavin, elle abrite en son sein une magnifique chapelle du IXème siècle avec des fresques d’une rare beauté. Vous verrez aussi la boulangerie et la demeure seigneuriale : le château avec son escalier à vis creusé à même le rocher volcanique


http://s775196599.onlinehome.fr/img/cms/L-abeille.jpg

LA RUCHE AUVERGNATE

VISITE :

CINEMA APICOLE :

projection d’un film HD de 15 minutes ( Nouveau FILM , tourné en été 2018 ) au « Rucher -vidéo » sur grand écran ; une immersion au cœur d’une saison apicole, découvrez notre exploitation au fils des récoltes , des transhumances et des ateliers d’extraction et fabrication, ainsi que la vie privée des Abeilles.

Ruches en verre
Observation et explication d’une coupe de ruche et de son fonctionnement, observations de la reine, des ouvrières et du couvain…

Confiserie artisanale 

Visiter notre ateliers de cuisson et façonnage des confiseries. Assister en direct aux fabrications des délicieux bonbons au miel ( les mardis & mercredis de 14h30 à 16h30)

https://www.la-ruche-auvergnate.com/img/cms/2%20RUCHER.jpg

 Miellerie

Présentation de notre gamme de Miels, de leur lieux de récolte, leurs propriétés et de nos produits dérivés. Dégustation de nos miels !!!

Dans l’atelier d’extraction, en période de récolte, découvrez l’apiculteur au travail d’extraction du miel, de la mise en pot…des différentes installations et leurs utilisations.


Le personnage de Toinette Chaumard

LA TOINETTE

Paysanne du XIXème siècle, mémoire collective du village, Toinette a vécu toute sa vie sur la terre de Murat-le-Quaire.

Elle vous conte l’histoire de sa famille et de son village de montagne. Elle vous confie ses secrets dans la salle commune de la ferme et son cantou encore chaud, dans l’étable et son odeur de foin. Elle vous parle de la bise de l’hiver dans nos montagnes, des traditionnelles veillées et de leurs envolées en patois, des histoires de famille. De 1830 à 1912, celle qui fut petite fille, mère et grand-mère dans cette maison, vous raconte avec une touchante émotion ses joies et ses peines.
A l’écoute de son récit, la nature respire, la maison s’anime, les personnages évoqués revivent, tendres ou effrayants…
Chacun songe alors à ses propres parents, grands-parents, arrière-grands-parents.

Petits et grands, poussez sa porte… la porte du pays d’autrefois !

LA MAISON DE LA TOINETTE

Quatre salles pour raconter toute une vie, tout un monde, où l’espace-temps n’est plus le nôtre, dans un pays où les âmes simples se troublaient de peu, s’émouvaient beaucoup, s’effrayaient d’un rien…

Une drôle d’alchimie entre musée et théâtre, entre technologie et magie …

  • une ferme de montagne, entre étable et salle commune,
  • des textes admirablement interprétés par des comédiens,
  • une technologie au service de l’émotion : jeux de lumières, musiques, objets animés et effets spéciaux
  • une expérience à 360°

Scénomusée de la Toinette et la grange de Julien

La visite de la Maison de la Toinette, c’est un extraordinaire voyage dans le temps !

Toinette, la grand-mère que nous aurions tous aimé avoir, nous guide de sa voix, de salle en salle, et nous conte l’histoire de sa vie, de sa famille et de son village de 1830 à 1912.

Tout est fait pour qu’on y croit, pour qu’on y soit.


Le personnage de Julien, un auvergnat d'aujourd'hui

LE RETOUR DE JULIEN

Julien, lointain descendant de Toinette, revient de nos jours à Murat-le-Quaire, où il a hérité d’une grange. C’est un citadin d’aujourd’hui, en quête d’une nouvelle vie dans le Massif du Sancy.

Il se lance avec passion dans la restauration de la grange. Petit à petit, son projet prend vie devant vos yeux. Il restaure la bâtisse et ranime la vieille forge de son oncle Lucien. L’ancienne grange devient un lieu chaleureux où Julien rencontre les habitants du village, qui deviennent des amis. Il se prend alors à rêver d’une autre vie dans le massif du Sancy et nous interroge sur le devenir de la campagne et de ses habitants.
Venez feuilleter le carnet de son retour au pays, dans les grands espaces du massif du Sancy !

LA GRANGE DE JULIEN

La Grange de Julien cache une technique impressionnante au service d’un spectacle théâtral animé.
Regardez les décors de la grange évoluer sous vos yeux, écoutez les sons du village… et ressentez les émotions de Julien.

Le passé se transforme en présent par des effets spéciaux merveilleusement scénarisés et contés… qui vous plongent dans un extraordinaire voyage dans le temps !
La visite de la Grange de Julien, c’est un extraordinaire voyage dans le temps !
Faites connaissance avec les personnages de ce conte d’aujourd’hui…


┬®Prod03-010

Les grottes de Cornadore

Pénétrez l’atmosphère fascinante des premiers thermes à l’époque romaine.

2 000 ans de thermalisme ! Dans ces grottes appréciées depuis le 1er siècle par les Romains, vous passerez de la salle tiède (tepidarium) à la salle chaude (caldarium) où l’on peut encore voir 2 baignoires parfaitement conservées.
Dans les galeries piquetées de stalactites, découvrez la piscine, les cuves des bains aux eaux chaudes, minéralisées et riches en gaz carbonique.
Accès au site : Situé à Saint-Nectaire-le-Bas, sur la route de Murol (RD996). En arrivant de Murol, sur votre gauche après avoir passé la Maison du Fromage.

La maison de la pierre de Volvic

Volvic, la Pierre et l’eau

Mondialement connue pour son eau, Volvic possède d’autres trésors…En effet, cette ville est aussi le cœur des métiers de la pierre, avec un monde de carriers, de sculpteurs et d’émailleurs sur lave.

L’exploitation de la lave de Volvic à la fin du 13ème siècle marqua un véritable tournant dans la vie du bourg…En effet, la Pierre de Volvic a accompagné l’histoire de nombreuses villes d’Auvergne et les coulées de trachyandésite ont donné vie à la cathédrale de Clermont-Ferrand, ainsi qu’à certains monuments de Montferrand, de Riom ou encore de Paris… avant de trouver de nouveaux débouchés dans l’industrie chimique. Aujourd’hui, cette pierre demeure un matériau noble, travaillé par de nombreux artisans.

La Grotte de la Pierre de Volvic, un site qui se réinvente

Situé au Nord de la Chaîne des Puys, dans le Massif Central, à 15 kilomètres de Clermont-Ferrand, le site offre un cadre naturel exceptionnel. Issue d’une coulée de lave du Volcan de la Nugère entré en éruption il y a 13 000 ans, le site a été exploité en galerie pour sa pierre dès le 13ème siècle. Les dernières éruptions du Puy de la Nugère avaient en effet donné naissance à une roche aux qualités multiples : la trachyandésite.

Grâce à un cheminement original sous forme de scénovision® au cœur de cette galerie, c’est toute l’histoire de la Pierre de Volvic qui est dépeinte. De l’origine de la galerie à la vie quotidienne des volvicois, de la rudesse du travail aux utilisations de la pierre, devenez les hôtes privilégiés de ce lieu chargé d’émotion.

En 2016, notre nouvelle zone de visite « La Pierre Éternelle » fait la part belle aux artisans et artistes passionnés qui façonnent, sculptent, taillent ce matériau résolument moderne.


L’aventure Michelin

L’Aventure Michelin révèle l’histoire vivante d’un produit et celle d’une marque qui a toujours été de son temps. Au centre de ce parcours apparaît la figure joviale et familière de Bibendum. Une figure qui symbolise Michelin : proche du public, en perpétuelle évolution, mais restant fidèle à ses valeurs. Le musée du groupe Michelin offre une expérience ludique et interactive dans un décor qui fait voyager les petits comme les grands. Car l’expérience d’hier est ce qui fonde les avancées de demain : l’épopée de Michelin s’écrit d’abord au présent.


VULCANIA

PARTEZ EN EXPLORATION AVEC VOS ÉLÈVES !

Situé en plein cœur de la Chaîne des Puys, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, Vulcania offre à vos élèves un espace d’exploration visant un juste équilibre entre émotion, découverte et savoir.

Enrichissez votre sortie scolaire et projet de classe par des activités pédagogiques, conçues dans le respect des instructions officielles, par des spécialistes de la médiation scientifique et les enseignants mis à disposition par le Rectorat de l’Académie de Clermont-Ferrand.


http://www.auvergne-volcan.com/wp-content/uploads/2018/04/Olivier-Grunewald-vue-volcan-lemptegy-puy-gouttes.jpg

LE VOLCAN DE LEMPTEGY

Une histoire singulière pour un site hors du commun

Imaginez… il y a 30 000 ans naissait un nouvel édifice volcanique dans la Chaîne des Puys : le Volcan de Lemptégy. Si ses voisins ont conservé leur physionomie d’origine, le Volcan de Lemptégy vous promet un voyage inédit au cœur de ses entrailles…

Ce cône strombolien a été choisi à la fin de la seconde guerre mondiale pour l’extraction de ses scories volcaniques. Grâce à cette activité industrielle et à la collaboration avec le monde scientifique, la structure interne du Volcan, patiemment déshabillée de ses roches, est dévoilée aujourd’hui de façon saisissante.

Ainsi, une gigantesque cavité de 10 hectares s’ouvre en entonnoir sur le cœur du volcan, grâce aux 11 paliers d’exploitation qui en découpent les falaises et laissent apparaître les couleurs et les strates.

Lors du parcours se succèdent des vues plongeantes sur les cheminées, les trésors géologiques et d’époustouflants panoramas sur les volcans voisins de la Chaîne des Puys. Il est le seul volcan dont l’anatomie est à ce point visible et mise en valeur. Avec plus de 2 millions de curieux venus de tous horizons depuis son ouverture, il est un lieu phare de la diffusion du savoir volcanologique.

Votre animateur vous accompagne dans les entrailles de ce géant à ciel ouvert pour une découverte interactive et ludique... Observez cette curiosité géologique, prélevez des roches volcaniques, échangez sur les formes et les couleurs… Le site invite petits et grands à percer les secrets de la volcanologie !

Une aventure familiale

Pour comprendre la mise en tourisme de ce « petit volcan devenu grand », il faut remonter le temps…

1972 : une rencontre déterminante
Jean-Louis Montel rachète le site d’extraction de scories volcaniques à des entrepreneurs. Le Volcan de Lemptégy est sauvé d’un projet qui l’aurait transformé en décharge.
Très vite, Guy Camus (Géologue de l’Université Blaise Pascal) s’intéresse au site et fait part de ses découvertes à Jean-Louis Montel. Ce dernier ouvrira les yeux sur les formidables richesses pédagogiques et scientifiques de ce lieu. Bientôt, l’idée de montrer et d’expliquer le volcanisme au plus grand nombre à Lemptégy devient incontournable.

1992 : une nouvelle vie pour le Volcan de Lemptégy
Le début de l’aventure touristique. Le site ouvre au public afin de partager ses trésors naturels au plus grand nombre : le succès est au rendez-vous avec 6000 visiteurs accueillis la première saison.

2017 : des reconnaissances et une fierté pour toute l’équipe
En 2017, le site a fêté ses 25 ans, accueilli 107 000 visiteurs et reçu deux distinctions.

À l’échelle régionale, il fait partie des « Sites Emblématiques de la Région Auvergne Rhône-Alpes ». Au niveau européen, le Volcan de Lemptégy a été primé au concours EDEN (Destination Européenne d’Excellence).

Depuis son ouverture au public, le site n’a cessé de se réinventer et de multiplier son offre pour intéresser les familles et les groupes, petits et grands : petit train, restauration, attractions dynamiques, spectacle nocturne, réhabilitation de la partie industrielle, audio-guides pour la clientèle étrangère, label Tourisme et Handicap…

La préservation et la conservation de ce bien unique est au cœur des préoccupations, il faut « garder ce supplément d’âme » qui fait la force du site, montrer sans dénaturer, instruire sans ennuyer…

Le saviez-vous ?

http://www.auvergne-volcan.com/wp-content/uploads/2019/09/Pete-Conrad-Harrisson-schmitt-volcan-lemptegy.jpg

Harrison Schmitt (astronaute et géologue), 12e et dernier homme à avoir marché sur la lune et pete Conrad, 3e homme à avoir foulé le sol lunaire (astronaute) sont venus au Volcan de Lemptégy en 1992, tourner une fiction « Retour sur Terre ».

img11

VISITE À PIED

PARTEZ EN EXPLORATION AVEC UN DE NOS ANIMATEURS

visite en train Volcan de Lemptégy

VISITE EN TRAIN

UNE BALADE AU CŒUR DU VOLCAN EN PETIT TRAIN


Gergovie

ENTRE PANORAMA, ARCHÉOLOGIE ET HISTOIRE

Gergovie, lieu chargé d’histoire

Gergovie entre dans l’Histoire sous la plume de Jules César qui décrit, dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules, le cuisant échec qui lui est infligé par les troupes de Vercingétorix sous les murs de l’oppidum (forteresse gauloise). Nous sommes alors en 52 avant J.-C. Cette célèbre bataille, unique victoire gauloise pendant la guerre menée par César en Gaule, ne précède que de quelques mois le triomphe définitif des troupes romaines à Alésia. Malgré la défaite et la reddition de Vercingétorix à Alésia mettant fin à la révolte des Arvernes, la ville de Gergovie s’est développée jusqu’au tout début de notre ère. C’est alors qu’est fondée, dans la plaine, la ville gallo-romaine d’Augustonemetum (Clermont-Ferrand) qui marque l’abandon de l’oppidum au profit de la cité nouvelle.

Gergovie, site archéologique

Tombé dans l’oubli, Gergovie est identifié au XVIe siècle par Gabriel Siméoni, érudit florentin fin connaisseur du texte de César. Les premières fouilles archéologiques du site et la découverte des camps romains remontent au règne de Napoléon III. En 1900, un monument de 26 mètres de haut est érigé sur le plateau pour commémorer la victoire gauloise. Des découvertes complémentaires sont réalisées dans les années 1930 et 1940 :

Gergovie, site archéologique

Tombé dans l’oubli, Gergovie est identifié au XVIe siècle par Gabriel Siméoni, érudit florentin fin connaisseur du texte de César. Les premières fouilles archéologiques du site et la découverte des camps romains remontent au règne de Napoléon III. En 1900, un monument de 26 mètres de haut est érigé sur le plateau pour commémorer la victoire gauloise. Des découvertes complémentaires sont réalisées dans les années 1930 et 1940 :

Un peuple, trois oppida

À quelques kilomètres au sud de Gergovie, sur le plateau volcanique de Corent, c’est une autre cité gauloise qui est progressivement mise au jour par les archéologues. Les premières traces d’occupation remontent au néolithique, avec une occupation plus importante à la fin de l’âge du bronze (entre 1 000 et 800 av. J.-C.)…

Vers 130 av. J.-C., le peuple arverne va fonder au centre du plateau un sanctuaire, marqué par une activité de banquets rituels, autour duquel s’établiront les quartiers spécialisés d’une véritable ville gauloise : un oppidum. Les fouilles archéologiques réalisées depuis 2001 démontrent l’opulence du peuple arverne à la fin de l’âge du fer et apportent une connaissance plus approfondie de l’évolution du site jusqu’à son abandon définitif à l’époque gallo-romaine (à la fin de IIème siècle après J.-C).

Le site gaulois a fait l’objet d’un aménagement paysager réalisé par le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme. Le parcours, en accès libre, est ponctué de panneaux explicatifs et d’images de synthèse proposant une restitution de l’aspect de l’oppidum, afin de mieux comprendre l’organisation et l’évolution de ce centre ville monumental.

Quant à l’oppidum de Gondole, il constitue – avec ceux de Gergovie et Corent – l’une des trois « agglomérations » des Arvernes à la fin de l’âge du fer. Cette cité gauloise fortifiée, vaste de plusieurs dizaines d’hectares, s’étendait au confluent de l’Allier et de l’Auzon, sur la commune actuelle du Cendre.

Les fouilles ont permis aux archéologues de révéler le rempart de l’oppidum, des activités artisanales dans un quartier situé hors du rempart, ainsi que des sépultures (en particulier une tombe regroupant simultanément huit hommes et huit chevaux). De larges voies laissent penser que les trois oppida étaient autrefois reliés…

Gergovie, point de vue à 360° sur l’Auvergne

Le Plateau de Gergovie est l’un des meilleurs endroits pour profiter d’une vue panoramique imprenable sur la Chaîne des Puys, le Massif du Sancy, les Monts du Livradois, la plaine de la Limagne et l’agglomération de Clermont-Ferrand. Un spot idéal pour les passionnés de cerf-volants, chars à voile, kites et autres loisirs de pleine nature.


Les Thermes de Royat

Des thermes d’hier …

Erigé sur le modèle de la basilique de l’empereur Romain Constantin, l’établissement thermal de Royat, spécialisé dans l’artérite, a accueilli entre autres curistes prestigieux Gustave Corot, les frères Goncourt, Stéphane Mallarmé, Félix Faure et  Maurice Barrès. A proximité immédiate des vestiges gallo-romains et face à la buvette Eugénie, l’édifice se caractérise par une façade composée de trois baies et par un hall d’entrée remarquable par ses voûtes entièrement peintes et son sol classé Monument Historique. Agrandi à plusieurs reprises, l’établissement thermal se trouve à cheval sur les deux communes de Royat et de Chamalières.

… aux thermes d’aujourd’hui


Aujourd’hui, plusieurs bâtiments communiquant entre eux composent l’ensemble des services de soins de l’établissement thermal dont un très long couloir de marche à contre-courant très apprécié des curistes souffrant d’artérite. Au fil des ans, de nombreux investissements ont été réalisés afin de doter l’établissement thermal des équipements de soins les plus modernes.

La station possède également un Institut de Recherches Cardio-Vasculaires qui contribue à amener la preuve scientifique de l’efficacité de la cure thermale de Royat-Chamalières et qui incite toujours davantage à la poursuite des efforts en matière de recherche médicale et thermale.